Solidarité Numérique

Le développement de l’équipement numérique dans les établissements catholiques d’enseignement est un enjeu majeur des prochaines années si l’on veut éviter une véritable « fracture numérique » entre les établissements publics et privés sous contrat.

                Exemple de Solidarité Numérique déjà financée

À quels critères doivent répondre les projets présentés ?

Les projets présentés doivent répondre aux critères suivants :

  • Financer des premières installations de matériel,
  • Financer du matériel pédagogique numérique comme par exemple, un tableau blanc interactif (TBI), du matériel pédagogique tactile, du matériel de balado diffusion, un vidéoprojecteur interactif, des applications pédagogiques pour ce type de matériel,
  • Financer du matériel pédagogique numérique au bénéfice des cycles à pédagogie particulière : SEGPA, ULIS, enfants du voyage,
  • Financer des projets pédagogiques innovants comme par exemple la mise en place d’un enseignement à distance, une installation numérique itinérante, une classe mobile, etc.

Les demandes soumises à la solidarité nationale doivent concerner des projets futurs d’acquisition. L’acquisition d’ordinateurs est également exclue de la solidarité numérique. Les coûts d’installation (câblage, installation, …) ne sont pas financés par la solidarité.

Tous les dossiers seront-ils retenus ?

Chaque année l’Apel nationale attribue un quota par Apel départementale. Seules les Apel d’établissement dont les statuts sont conformes aux statuts types de l’Apel nationale peuvent présenter un dossier.

Quelles sont les conditions incontournables pour obtenir une subvention ?

  • Avoir des statuts d’Apel d’établissement conformes aux statuts types de l’Apel nationale
  • Proposer l’adhésion à l’Apel sur la note scolaire avec la contribution des familles

Quel est le rôle de la commission départementale de solidarité ?

La commission Solidarité a pour but :

  • d’étudier les demandes
  • de vérifier leur conformité par rapport aux critères d’attribution
  • de déterminer les dossiers prioritaires
  • de proposer au Bureau national les dossiers retenus

 Comment se procurer le dossier à compléter ?

Pour tous renseignements, votre chef d’établissement doit contacter le service TUIC de la Direction Diocésaine